Communiqué de presse: 1er séminaire d'Agir, la Droite constructive

Jeudi 29 mars, le parti Agir - La Droite Constructive a tenu le premier séminaire de travail rassemblant ses cofondateurs pour statuer sur son organisation territoriale et sur le projet, lancer sa première campagne d'adhésions et évoquer l'engagement d'Agir aux côtés du PPE au Parlement Européen.

Organisation territoriale : Agir compte déjà des référents dans plus de 50 départements, représentant aussi bien les grandes villes que les territoires ruraux. Le dialogue avec la société civile est permanent, les profils des référents départementaux couvrant l'ensemble des champs d'activité. Nous sommes particulièrement attachés à cet ancrage dans les territoires, autant qu'à une gouvernance horizontale, par projets, reposant sur les 20 délégués nationaux.

Projet : Agir est une force qui rassemble aujourd'hui toutes celles et tous ceux qui veulent une droite libérale, sociale, européenne, réformiste et humaniste, attachée au respect de l'autorité de l'Etat, et qui refuse tout rapprochement avec le Front National et son idéologie. Forts de nos convictions, nous sommes attachés à la réussite du gouvernement, nécessaire pour notre pays et pour les Français. Nous solliciterons nos compatriotes grâce à la plateforme blockchain "Agir avec les citoyens" et nous partagerons les idées dans le cadre de conventions thématiques sur les trois thèmes majeurs que sont l'Europe, la lutte contre le terrorisme islamiste et la réforme de la formation professionnelle et de l'assurance chômage.

Campagne d'adhésions : Agir compte aujourd'hui plusieurs milliers de sympathisants, qui se sont manifestés via la plateforme internet. Nous lançons la semaine prochaine la première campagne d'adhésions, qui contribuera à faire d'Agir un acteur majeur de la vie politique nationale. Notre parti est désormais installé dans ses bureaux, depuis le 15 mars, dans un espace de co-working, conforme à l'état d'esprit des fondateurs : pragmatisme et réactivité.

Europe : Agir présentera des candidats lors des élections européennes, et a d'ores et déjà créé un groupe de travail pour préparer son projet. Pour Franck Riester « Il faut rassembler afin de porter fortement un message en faveur d'une Europe plus efficace, grâce à un fonctionnement rénové ».
Ainsi, Agir est favorable à travailler avec d'autres partis politiques qui partageraient cette philosophie afin de constituer une liste centrale dans la perspective de cette échéance.

Le Congrès du parti aura lieu à la rentrée 2018, troisième étape de la fondation d'Agir.

Les membres fondateurs: Olivier Becht, député du Haut-Rhin, Jérôme Bignon, sénateur de la Somme, Pierre-Yves Bournazel, député de Paris, Emmanuel Capus, sénateur de Maine-et-Loire, Alain Chrétien, maire de Vesoul, Paul Christophe, député du Nord, Laure de La Raudière, députée d'Eure-et-Loir, Robert del Picchia, sénateur représentant les Français établis hors de France, Agnès Firmin-Le Bodo, députée de Seine-Maritime, Antoine Herth, député du Bas-Rhin, Fabienne Keller, sénatrice du Bas-Rhin, Vincent Ledoux, député du Nord, Frédéric Lefebvre, ancien ministre, Lise Magnier, députée de la Marne, Claude Malhuret, sénateur de l'Allier, Colette Mélot, sénatrice de Seine-et-Marne, Pierre Morel à l'Huissier, député de la Lozère, Franck Riester, député de Seine-et-Marne, Tokia Saïfi, députée européenne, Louis Vogel, maire de Melun.