Communiqué de presse: Antoine Herth interpelle Bruno Le Maire sur la problématique des taxes américaines sur le vin français - 28.01.2020

Lors de l'audition de Bruno Le Maire en Commission des affaires étrangères, Antoine Herth s'est fait le relais des très vives inquiétudes de la filière viticole française face à la hausse des taxes américaines sur leurs produits.

L'entrée en vigueur des taxes américaines s'est en effet traduite par une baisse de 33% des ventes de vins aux Etats-Unis.

Bruno Le Maire a tout d'abord rappelé qu'initialement les Etats-Unis envisageaient de porter le montant des taxations de nos vins à 2,4 milliards d'euros, soit 1/3 de la valeur de nos exportations, ce qui aurait constitué uncarnage.

Les tensions se sont apaisées suite à l'annonce de la suspension de la taxe française sur les GAFA.

Cependant, l'objectif du gouvernement est d'obtenir unaccord définitif, à l'issue de l'arbitrage de l'OMC attendu pour la fin du printemps, afin de lever définitivement les sanctions.

A la question d'Antoine Herth sur l'aide apportée par l'Union européenne au secteur viticole frappé par les sanctions, le ministre a enfin indiqué que l'Union a porté à 60% le taux de financement des opérations de promotion.