Communiqué de presse: Crédit d'impôt pour la transition énergétique - 13 octobre 2017

Dans la perspective de l'examen en séance de la première partie du projet de loi de finances, Antoine Herth a notamment cosigné plusieurs amendements relatifs au crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) que le gouvernement envisage de modifier.

Le gouvernement propose en effet qu'à compter du 27 septembre, (soit de façon rétroactive) le taux du CITE passe de 30 % à 15 % pour les travaux de rénovation énergétique des portes, fenêtres et vitrage et ce, jusqu'à fin mars 2018. A la date du 27 mars 2018, ces équipements sortiront totalement du dispositif.

S'agissant d'un dispositif qui a fait ses preuves et dont la suppression a été annoncée sans réelle concertation  avec les professionnels concernés, Antoine Herth souhaite que les portes, fenêtres et volants isolants soient maintenus dans le dispositif. 

Il s'oppose également à la rétroactivité de la mesure, estimant que cette dernière pourrait être source de conflits entre les clients et les entreprises, et ainsi désorganiser le marché.