Communiqué de presse: Décès de Jacques Chirac - 26 septembre 2019

Réaction d'Antoine Herth au décès de Jacques Chirac

Jacques Chirac n'est plus. Même si nous le savions malade, c'est avec tristesse que nous tournons aujourd'hui une page de plus de 50 ans de notre histoire. Durant ces 50 années de son engagement public, du milieu des années 60 à 2007, puis à la tête de sa fondation, Jacques Chirac aura incarné une certaine idée de la France, dans laquelle les Françaises et les Français avaient toute leur place.

 

Membre de la majorité de son dernier quinquennat, je salue la mémoire d'un grand Président de la République qui, tout au long de son parcours, a toujours été attentif aux problématiques du monde agricole.

 

Son attachement à l'Europe et à l'amitié franco-allemande ont été des marqueurs forts de son action, des principes toujours d'actualité.

 

Il fut également l'un des premiers à nous alerter et à faire entendre la voix de la France sur les conséquences du changement climatique sur nos modes de vie et sur la nécessaire adaptation des politiques publiques, nationales comme mondiales.

 

En s'opposant à la guerre contre l'Irak, il eut la lucidité et le courage de la

vérité face à des choix hasardeux dont nous subissons les conséquences aujourd'hui encore.          

 

C'était un homme d'Etat.