Communiqué de presse: Un accord historique - 21 juillet 2020

Antoine Herth salue un accord historique pour l'Europe

L'accord obtenu par les 27 Etats de l'Union européenne marque une étape historique. Ces 4 jours d'âpres négociations pour convaincre les pays « frugaux » et aboutir à un consensus, marqueront sans doute l'histoire européenne autant que les Traités eux-mêmes.

En actant la création du fonds de relance de 750 milliards d'euros proposé par la Commission, l'Union européenne donne tout son sens au principe de solidarité qui est au cœur même de son projet depuis 1958. En effet, ce fonds assurera aux pays les plus touchés d'être financés pour leurs plans nationaux et dans cette perspective, la France devrait toucher près de 40 milliards d'euros.

En actant, surtout, le principe d'une dette commune européenne souscrite au nom de l'Union européenne, l'Europe se donne enfin les outils budgétaires indispensables pour lutter efficacement contre la crise économique et sociale qui touchera malheureusement tout le continent. Les économies des 27 Etats sont interdépendantes et étroitement liées, il était grand temps d'en prendre acte.

Dans le même sens, la hausse substantielle du budget européen (qui double pratiquement avec le montant du plan de relance) traduit elle aussi ce changement de paradigme budgétaire qui marque définitivement une nouvelle étape majeure de la construction européenne.

Sur la forme, les très longues heures de ces négociations, souvent tendues, parfois agressives, auront également rappelé que lorsque le couple franco-allemand est en totale harmonie et parle d'une seule voix, il est bien en mesure de franchir tous les obstacles sur la route du progrès européen.

Dans cette perspective, tout en saluant évidemment cet accord historique, Antoine Herth rappelle également l'importance que revêt l'Assemblée parlementaire franco-allemande, précisément créée pour approfondir toujours davantage l'indispensable dialogue entre nos deux pays.