FAQ Vaccin

Les réponses à un certain nombre de questions liées à la campagne de vaccination dans le Bas-Rhin.

-> Les vaccins sont livrés en flux tendus et en quantité attribuées à chaque département par le niveau national.  L'ARS procède à leur attribution aux centres de vaccination selon des principes d'équité. 

-> Aucun surbooking : il n'y a pas plus de RV proposés que de doses disponibles.
Si la livraison effective est supérieure à la livraison prévisionnelle, des créneaux de RV supplémentaires peuvent être ouverts.
Si la livraison effective est inférieure à la dotation prévisionnelle (cas récent de la diminution brutale des vaccins Pfizer par le laboratoire), il est nécessaire d'annuler les RV déjà attribués, ce qui est un travail considérable. Dans la majorité des cas, un nouveau RV est proposé.

-> Respect de la qualité de la vaccination : pour une vaccination de qualité, la 1ere injection doit être suivie d'une 2ᵈᵉ injection, dans un délai pré-défini
ainsi, lors de la prise du 1er RV, le second RV est fixé immédiatement, et la personne concernée doit se rendre, pour cette 2ᵈᵉ injection, dans le centre de vaccination où elle a reçu la 1ʳᵉ injection. En effet, les centres de vaccination sont approvisionnés par des vaccins Moderna ou Pfizer, et une injection de vaccin Moderna soit être suivie d'une 2ᵈᵉ injection de vaccin Moderna, et une 1ere injection de Pfizer suivie d'une 2ᵈᵉ injection de Pfizer

-> La liste des centres, avec pour chaque centre un numéro de téléphone et un lien pour la prise de RV en ligne, est tenue à jour sur la page dédiée du site  sante.fr  

Chaque personne éligible à la phase de vaccination en cours peut chercher un RV dans le centre de son choix.

Depuis le 18 janvier, des personnes à très haut risque sont également éligibles à la vaccination. Il s'agit de personnes :
    • Atteintes de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
    • Atteintes de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
    • Transplantées d'organes solides ;
    • Transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
    • Atteintes de poly-pathologies chroniques, avec au moins deux insuffisances d'organes ;
    • Atteintes de certaines maladies rares ; 
    • Atteintes de trisomie 21.

Ces personnes dites « à très haut risque » peuvent prendre RV dans un centre de vaccination mais doivent dans ce cas disposer d'une prescription médicale, car aucun critère d'âge ne leur est opposé.
Pour les personnes ayant subie une greffe, sous dialyse ou atteintes de trisomie 21, la vaccination s'organise en lien avec les structures médicales les accueillant habituellement, en lien avec leurs associations respectives.

-> Quelle aide pour ceux qui ne savent pas se servir d'Internet ?
Chaque centre de vaccination a un numéro de téléphone qui permet de chercher un RV. Certains de ces centres ont choisi de se rattacher à la plateforme proposée par la ville de Strasbourg pour le périmètre de l'EMS, d'autres ont choisi la plateforme de la Collectivité Européenne d'Alsace, qui propose son aide aux départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin et peut prendre un RV à la place de la personne qui appelle.

-> Et les personnes qui peinent à trouver un RDV ?
Il faut réessayer: des nouveaux créneaux de vaccination sont ouverts au fur et à mesure de la disponibilité des livraisons de vaccins.

-> Pourquoi il n'y a pas plus de centres de vaccinations, p.ex. dans chaque commune ?
Les vaccins actuellement sur le marché sont très contraignants sur le plan technique (congélation, utilisation après décongélation dans des délais très stricts) et ne sont donc pas adaptés, compte-tenu de ces contraintes, à des livraisons en petite quantité dans les centres de vaccination très nombreux ou des cabinets médicaux.
Le maillage territorial qui existe a été réalisé dans le respect de ces contraintes.
Une réflexion est engagée sur la densification de ce maillage, en lien avec les présidents d'EPCI.