Facebook
Twitter
Instagram
Email
Infos & Débats n°60 | 22 décembre 2020
La permanence est fermée jusqu'au 3 janvier.  Nous réouvrirons à nos horaires habituels (8-12h) le 4 janvier.
Sommaire
Edito: Noël sans trêve
Point sur la situation économique dans le Bas-Rhin
Actualités parlementaires
En circonscription 

Noël sans trêve

Cette année plus que les autres, l’exécutif a probablement attendu avec impatience ces quelques jours de répit entre Noël et Nouvel An. Néanmoins, même si les données sanitaires sont en légère amélioration, la France comme ses voisins reste sous la menace de la Covid-19 et le gouvernement pleinement mobilisé.
 
Le virus gâche les fêtes A son tour, notre voisin allemand est frappé durement par l’épidémie et doit restreindre drastiquement la vie sociale de ses citoyens. Alors que le système fédéral semblait mieux à même de piloter une crise sanitaire – que n’a-t-on entendu ce printemps au sujet du centralisme à la française ! – la Chancelière a dû tordre le bras aux Länder pour que tous appliquent les mesures sanitaires. Il est vrai que les ministre-présidents préfèrent incarner le Père Noël que manier la cravache du Père-Fouettard.
 
Nos voisins britanniques ne sont pas mieux lotis. Comme si la folle aventure du Brexit ne suffisait pas, les voilà en prise avec une mutation du virus. Il n’est pas plus dangereux dit-on, mais plus contagieux. Un certain nombre de pays européens ont déjà annulé les vols vers Londres et Paris a suivi le mouvement. Tout cela nous annonce encore de longs mois de confrontation avec cette maladie et ses impacts sur l’économie et sur l’emploi.
 
Une lueur d’espoir Il y a aussi quelques nouvelles encourageantes. Ainsi selon une étude de la préfecture l’impact du deuxième confinement sur l’économie est moins fort qu’en début d’année 2020. En effet, beaucoup d’entreprises ont appris à s’adapter à la nouvelle situation pour poursuivre tant bien que mal leur activité. Il reste évidemment des secteurs particulièrement sinistrés comme le tourisme, la restauration, la culture et tous les métiers de l’événementiel. Aussi faudra-t-il poursuivre les efforts de soutien que l’Etat et la Région leur accordent pour éviter un effondrement de ces activités qui contribuaient de façon significative à la prospérité du pays et au rayonnement international de la France. 
 
Mais le bout du tunnel ne sera en vue qu’avec la généralisation du vaccin. Les premières doses devraient arriver pour cette fin d’année et elles permettront de protéger prioritairement les personnes les plus fragiles, notamment dans les EHPAD. Ensuite, il faudra de longs mois d’efforts pour diffuser largement le vaccin afin que nous puissions collectivement être immunisés et reprendre une vie plus normale. Il faut que 60% de la population soit traitée pour éteindre l’épidémie avec certitude.
 
Avec cette dernière newsletter de l’année, je veux vous réitérer mes meilleurs vœux de courage et de santé pour l’année qui s’ouvre. En rassemblant nos énergies, nous saurons en faire une bonne année.

Hommage de l'Assemblée nationale au Président Valéry Giscard d'Estaing. 
Remise du rapport de la mission d'information commune sur le glyphosate. Cliquez sur l'image pour accéder au document.
 
Echange entre le Premier Ministre et le Groupe Agir Ensemble. 
Le développement du trafic ferroviaire européen à grande vitesse a été l'un des sujets évoqués lors d'une récentre réunion du bureau de l'APFA.

Cliquez sur l'image pour retrouver l'ensemble de mes travaux à l'Assemblée nationale: interventions en séance et
en commission, rapports, questions écrites, propositions de loi.
A l'issue d'un échange avec Christiane Fischer des Jardins Pfister à Sélestat sur les préoccupations de la filière horticole. 
Dépôt de gerbe devant le Monument aux Morts de Sélestat à l'occasion de la journée nationale d'hommage aux 'Morts pour la France' en Afrique du Nord.
Antoine Herth | Député du Bas-Rhin
5 rue Roswag 67600 Sélestat


www.antoine-herth.fr

Pour suivre l'actualité d'Agir, la Droite Constructive ou adhérer en ligne, rendez-vous sur le site d'Agir.